Une pinguinalité, oui mais encore ?

Beaucoup de ragots circulent sur le Net à propos de la pinguinalité et bien chanceux sont les malins qui parviennent à distinguer dans tout ça le vrai du faux les concernant.

Une équipe de spécialistes de la question a tenté de répondre aux principales questions que les internautes sont en droit de se poser, en partant de la base, c’est-à-dire en reprenant tout au début. Ils sont partis de 0 et ont progressivement obtenu des réponses en procédant avec méthode. Ils ont mené de très nombreuses expériences, ont validé certaines hypothèses, ont démonté certaines raisonnements qui se basaient sur des erreurs…

Leur site sur la pinguinalité est le reflet de leurs réflexions au quotidien. Il montre bien leur passion, qui peut paraître pour beaucoup très étrange mais qui – dès lors qu’on connaît un tant soit peu la pinguinalité – semble une évidence.

Ce site des plus utiles offrira aux propriétaires des pistes de réflexion mais également des méthodes pour qu’ils  puissent mieux apprivoiser leur animal, le tout dans les meilleures conditions possibles. Et, pour ceux qui n’en ont toujours pas, il leur donnera peut-être – qui sait ? – l’envie d’en avoir une à leur côté.

Une pinguinalité, oui mais encore ?

Et si c’est un auvairniton bourgrire…

Beaucoup de ragots circulent sur Internet… et salissent l’image des auvairniton bourgrire. Je ne vais pas en parler ici et a contrario je suis bien décidé à vous parler positivement de ces petits animaux si attachants.

Si certains ont eu des problèmes dans le passé avec leurs auvairniton bourgrire, cela est sans doute dû au fait qu’ils ne parvenaient pas à dialoguer avec eux. Il faut dire que l’exercice s’avère particulièrement délicat au début, et que sans apprentissage de leurs us, on est très vite déconcerté par leurs petites manies… Il est nécessaire d’entamer une communication efficace avec eux dès les premières semaines, dans le cas contraire, ils risquent de se sentir mal à l’aise et de développer en réaction des troubles psychologiques de premier ordre…

Pour éviter tout problème de ce genre, et réussir à communiquer de manière efficace avec leur auvairniton bourgrire, nous vous recommandons la lecture des conseils gratuits de cet élevage. Depuis plus de 25 ans, celui-ci résout au quotidien les problèmes des personnes qui rêvent d’en avoir un et des propriétaires qui se sentent dépassés.

Et si c’est un auvairniton bourgrire…